Oyez, oyez, j'espère que vous allez bien. On se retrouve pour un nouveau MSC avec la teinte la plus festive qui soit : le champagne. J'ai eu peur que le champagne fasse trop ton sur ton et que mon maquillage ne passe pas bien en photo et puis non, tout ressort bien. Le champagne, la paillette, le dégradé ... tout est là !


C'est un maquillage encore très simple que je vous propose cette semaine. C'est plus un makeup de soirée que de jour mais franchement je le trouve très portable !


Go pour le tuto !!!

En base j'ai appliqué le Colorguard de Sephora, partout partout. En couleur de transition j'ai appliqué le violet le plus clair de ma palette Au Naturel de Sleek. En creux de paupière c'est le bleu pailleté de la My Favourite Palette Smockey de Nocibé que j'ai utilisé. J'ai fait mon raz de cils inférieur avec ce même bleu d'ailleurs. Avec un pinceau fluffy j'ai flouté la démarcation entre le bleu et le violet pour que ça donne un dégradé.


Sur la paupière mobile j'ai déposé le champagne de la Au Naturel en me restreignant vraiment à la zone mobile pour faire un cut crease. On ne le voit pas vraiment sur les photos parce que j'ai les yeux fermés mais les yeux ouverts ça marche du tonnerre. Pour renforcer l'effet pailleté j'ai appliqué des paillettes dorées avec un pinceau humidifié puis j'ai redéposé dans le coin interne le champagne.

Un trait de liner - le Colorful Eyeliner de Sephora -  du mascara - le Eccentrico d'Armani - et le Mattissim Lipstick de Nocibé en 6 sur les lèvres et voilà, le tour est joué !


Bonne semaine !


Retrouvez les participations des blopines ici :


Et un nouveau nail art pour commencer ce WE. J'avais dans l'idée de faire un nail art automnale et je me retrouve avec un hommage à The Flash. Ou Iron Man. Hahaha ! 


Pour réaliser ce nail art, rien de plus simple, j'ai appliqué le Orange Sanguine de Chanel - déjà vu ici - sur le bout de l'ongle puis j'ai disposé des bouts de stripping tape dorés et rouge selon mon inspiration.

On dirait que je ne me suis pas foulée comme ça mais en vrai, le stripping tape c'est à galère à bien découper !


Passez un bon WE ! 



T'es toute chiffonnée, le soleil brille par son absence et l'automne fait son come back. Pour illuminer ta journée je te présente le Diorskin Nude Air Luminizer aka le nouvel illuminateur de Dior. Comme annoncé lors de cet article - lààààà - sur le nouveau Rouge Dior - le Poison Matte dans mon cas.


Packaging

-


Ce qui est bien avec ce packaging c'est que tu n'as même pas la peine d'ouvrir le boitier pour te voir dans le miroir. Le boitier est lui même un miroir. Hahahaha ! C'est le même packaging pour que pour les poudres compressées de Dior. C'est un pack que j'apprécie pour les poudres, je le trouve moins salissant qu'un boitier noir plus ou moins mat et puis bon, l'objet est quand même chic. C'est à dire que pour se repoudrer c'est toujours plus classe que mon bon vieux miroir de poche qui ne doit sa survie qu'à trois bouts de scotch.


Le relief de la poudre est également très chic, le petit étui en velours bleu aussi. Bref, l'objet est très beau. Et pas lourd du tout, contrairement à ce qu'on pourrait penser. Les seuls bémols sont le miroir que je trouve de qualité moyenne et le pinceau kabuki qui est doux, de bonne facture et dépanne bien en voyage mais sinon pour tous les jours ce n'est pas ce que je préfère.




Texture / Application

-

A l'ouverture on découvre une poudre irisée avec écrit "Nude Air" et des stries en relief. Bim, coup de foudre.


La teinte (001) est un joli rose avec des mini paillettes dorées. Sans même tester le Luminizer je savais que c'était la teinte qui m'irait puisque j'ai déjà un autre illuminateur poudre dans ces tons là. Je l'ai quand même tester en magasin avant de le prendre, histoire d'être bien sûre.


Je l'applique soit avec un pinceau à blush ou un pinceau éventail en fonction de la zone et du fini que je veux obtenir. Le Luminizer n'est pas du tout poudreux à la prise, la redécoration de ma salle de bains façon boule à facettes attendra.


Là où je vois vraiment la différence avec mon autre illuminateur - qui m'à coûté dix fois moins cher - c'est que la poudre est très fine. Le pay off - quantité prise au pinceau - n'est pas extraordinaire et le fini après un seul passage - sur la poudre puis sur la peau - reste assez subtile. Ça pourrait paraître très négatif, alors qu'au contraire, en matière d'illuminateur je suis pour la discrétion. C'est à dire que me retrouver avec trop de nacres sur le visage en un coup de pinceau, ça me perturbe un peu. Je préfère moduler mon résultat maquillage, y allez avec parcimonie et en rajouter un peu si nécessaire.



Résultat

-

Comme je le disais le résultat est subtile si j'en mets peu et ce n'est pas une jolie formule diplomatique pour dire qu'on ne voit rien. Sur l'arrête du nez, l'arcade sourcilière et le milieu du front un voile de lumière suffit donc un passage sur le poudre et un coup de pinceau plus tard je ne suis que lumière. Pour les pommettes j'en mets un peu plus, normal.

Le résultat est lumineux et comme vous pouvez le voir sur la photo ça donne une impression de glow naturel alors qu'en vrai mon teint est mat et j'ai accentué les reliefs avec le Luminizer. 


La teinte se fond parfaitement avec ma carnation, en fonction de la lumière et de comment je tourne ma tête les nacres dorées ressortent sur les reliefs. Comme la poudre est très fine le fini n'est pas grisé ni trop poudreux. Donc voilà je suis conquise et si je ne dis pas de bêtise il arrive à la gamme et un illuminateur en collection permanente en parfumerie ça fait plaisir !



Diorskin Nude Air Luminizer, Dior, 54,40€ ici


Pour ce nouvel MSC la teinte à l'honneur est le rose bonbon. J'avoue que mon rose n'est pas si bonbon que ça, mais j'avais envie de me challenger sur une couleur pas très facile à porter. J'avais déjà fait un article sur le thème du rose - ici - et mes maquillages des yeux étaient restés bien sages. Voici donc un maquillage rose un peu plus travaillé.



Go pour le tuto !

Comme à mon habitude j'ai déposé en base la Backstage Eyeprime de Dior.

Pour ce qui est du rose j'ai utilisé un mélange du vieux rose mat et du rose irisé de My Favourite Palette de Nocibé sur l'arcade sourcilière et en raz de cils inférieurs. Pour légèrement accentuer le creux de paupière j'ai appliqué un voile du marron le plus foncé de la Couture Variation en Nu d'YSL.


Sur la paupière mobile j'ai appliqué sur la moitié interne le 5ème fard en partant de la gauche de la Couture Variation en Nu d'YSL et sur la moitié externe le 3ème en partant de la gauche.

J'ai utilisé ce même fard rose irisé - le 3ème en partant de la gauche de la YSL - dans le coin interne de l’œil et sous le sourcil. J'ai également tracé un trait de liner avec le Stylo Eyeshadow de Chanel en Laurier Rose que j'ai fait continuer jusque sous mon trait de liner noir.



Pour finir, un trait de liner - le Colorful Eyeliner de Sephora - du mascara - le Dimensions de Chanel - du RAL - le Rouge Infusion de Sephora - et tadaaaam, le look est fini ! 


J'espère que ce nouvel MSC vous aura plu ! Bonne semaine !



Hello les amis ! Pour ce nouveau samedi manucure je vous ai concocté un nail art  inspiré d'un de mes robes très estivales. Du corail, du beige et de la paillette !




La robe en question en une Little Mistress shopée sur Asos il y a deux ans. Bien sûr ma robe n'est plus de saison mais avoir les mêmes couleurs sur les ongles ça fait du bien au moral.




Go pour le tuto !


Après que ma base ait séché j'ai appliqué le vernis à l'huile de L'Oréal en Chérie Macaron - déjà vu ici - sur le pouce, l'index et le petit doigt et le Choubidou de Nocibé sur le majeur et l'annulaire. Jusqu'ici rien de compliqué. 

J'ai déposé deux bouts de scotch sur le majeur et l'annulaire pour laisser un espace vide en forme de V. Un conseil, il faut vraiment laisser sécher le vernis avant de mettre le scotch. Au risque de devoir tout recommencer. 

J'applique plusieurs couches du vernis pailleté Constellation de Marionnaud sans attendre cette fois-ci que ce soit sec sinon tout s'arrache en même temps que le scotch part. 


Pour le pouce j'ai découpé des triangles dans le scotch et je les ai disposés euh ... comme sur la photo. Ensuite j'ai appliqué plein de couches du Constellation et j'ai soigneusement ôté les bouts de scotch.


Voilà, encore un nail art tout simple ! Bon WE à tous !






Il y a quelques mois dans un colis de Nocibé j'avais eu le plaisir de découvrir la gamme Aqua Focus de la marque. Je n'avais pas vraiment besoin de crème à ce moment là, l'acné ayant fait son retour un peu avant j'accumulais les soins radicaux et les autres cicatrisants. J'avais pourtant la peau en piteux état, je pense que le terme rides de déshydratation peut être prononcé. J'avais l'intention de les mettre de côté et de les tester quand le moment serait plus propice, je n'aime pas ouvrir 36000 pots et ne rien finir. La tentation a été trop forte, j'ai testé, j'ai adoré, il fallait que je vous fasse un article avant de tout finir - c'est plus compliqué pour shooter les textures quand le pot est vide ...




Eau de soin hydratante

-


Je l'ai un peu moins utilisé que les autres, parce que je ne peux pas tricher avec la quantité sur les photos. Cette eau s'utilise après le nettoyage et avant le premier soin. Ce n'est pas le produit qui apporte toute l'hydratation mais elle rend la peau plus souple, plus confortable


Elle laisse également la peau un peu collante, la sensation disparaît après l'application du soin d'après. Cet effet collant me donne une impression de "matière" déposée sur l'épiderme qui va agir. C'est une eau utile quoi ! C'est un sentiment bien personnel, je doute de la véracité scientifique de la chose quand même. Utilisée toute seule cette Eau de Soin n'est pas le produit miracle mais elle prépare bien la peau pour recevoir les actifs par la suite et elle conviendra aux peaux sensibles.


Sérum désaltérant

-


Le premier produit que j'ai ouvert et mon premier coup de coeur. Il faut twister l'embout pour faire sortir le produit puis l'appliquer sur la peau avec le roll on. Le roll on apporte un effet frais bien venu cet été. Je préfère quand même un tube ou un flacon pompe parce que j'arrive à doser le produit. Praticité, fraîcheur, on ne peut pas tout avoir.

Le sérum est un gel fluide très frais qui se fond hyper rapidement dans la peau. La texture est très fine et sous les doigts pendant le massage on dirait presque de l'eau. Visuellement la peau est plus lumineuse, plus heureuse et bonus je ne la sens absolument. J'ai la peau mixte : un chouïa grasse sur la zone T et très déshydratée sur les joues et il comble toutes mes attentes : hydrater sans graisser. Je me maquille, donc forcément j'accumule les couches - lotion, sérum, crème, base, FDT - et je n'ai pas envie d'avoir une sensation de lourdeur dès la seconde couche.


La première fois je l'avais utilisé seul le soir et le lendemain je m'étais réveillée la peau visiblement pus hydratée, moins marquée. C'est ce qui m'a fait ouvrir le reste de la gamme et ce qui fait que j'en suis à mon deuxième sérum. C'est un de mes indispensables beauté. A la fin de mon deuxième flacon j'achèterai un autre sérum pour que ma peau ne s'habitue pas mais j'y reviendrai avec grand plaisir.


Gel crème ultra hydratant

-

Mazette, ça claque. Le pot est bleu à effet miroir. Le packaging est de bonne qualité et très sympa


De l'eau en pot ! C'est mon deuxième coup de coeur. Le Gel-Crème est un gel un peu plus "solide" que le sérum. Comme ce dernier la texture est fraîche, fine se fond parfaitement dans la peau sans laisser d'effet de matière. Elle laisse la peau souple, lumineuse et non grasse.


Elle ne me fait pas migrer mon FDT, ne me fait pas briller dans la journée et m'hydrate la peau comme aucune autre crème ne l'a fait. Ma peau était tellement éprouvée par le peroxyde de benzoyle et consœurs qu'aucun soin n'arrivait à lui rendre sa souplesse. Je n'osais pas faire de trêve dans ma lutte et finalement cette vague d'hydratation lui a vraiment fait du bien. Le combo sérum + gel-crème a sauvé ma peau. Enfin presque, il reste encore deux trois trucs à améliorer. 


Crème riche

-


Le pot est le même que pour le Gel-Crème. La Crème Riche porte bien son nom, la texture est très onctueuse. On est moins dans le côté hydratant de la force, un peu plus dans le côté nourrissant. Donc je la réserve pour le soir, pour le côté cocooning. Elle aussi se fond hyper bien dans la peau. Ça commence à être un peu redondant là. Hahaha ! Je la ressens forcément un peu plus, la texture étant assez épaisse - sans être grasse non plus.


Elle laisse la peau souple et confortable. C'est moins le coup de cœur que pour le Sérum et le Gel-crème parce que je recherche surtout de l'hydratation mais elle reste dans le haut du panier. C'est une très bonne crème qui conviendra aux peaux sèches.


Masque neige hydratant

-


La texture est dingue, mais vraiment dingue. Comme de la crème fouettée. A la prise la texture se casse un peu et sur la peau elle se transforme en crème épaisse hyper onctueuse. C'est dommage que le masque ne reste pas sous la forme d'une mousse et en même temps, c'est plus facile pour l'appliquer.


Je le laisse poser une ou deux heures et après je l'enlève avec plusieurs cotons imbibés d'eau micellaire. Je ne le rince pas pour éviter le contact avec le calcaire et je ne le laisse pas pénétrer non plus parce qu'il est bien trop riche. Après rinçage la peau semble apaisée mais pas repulpée comme je l'attend de la part d'un masque hydratant. Pour moi c'est plus un masque réconfortant qu'hydratant. Il n'en reste pas moins très agréable, d'ailleurs il m'a été d'une grande aide après un petit coup de soleil, mais je continue ma quête du masque hydratant repulpant parfait.



Après avoir testé cette gamme pendant à peu près 6 mois, je la trouve vraiment super ! Surtout mes deux chouchous, le Sérum Désaltérant et le Gel-crème Hydratant vous l'aurez compris. Les produits sont tous à 19,95€ sauf l'Eau des Soins qui est à 14,95€, donc ce sont des produits de parfumerie de qualité très abordable. 

Et vous est-ce que avez testé cette gamme ?  


Gamme Aquafocus de Nocibé, 5 produits entre 14,95€ et 19,95€ ici



Hey hey, je crois que c'est mon premier article Dior sur le blog. Je me suis acheté mon premier rouge à lèvres Dior. Et même mon premier maquillage Dior - les autres produits Dior sont des cadeaux. C'est qu'on s'embourgeoise un peu doucement mais sûrement ici ! Non bien sûr que non. Surtout que le rouge à lèvres en question à une couleur peu académique, il est dark bien dark. Et violet de surcroît. Je vous présente le Rouge Dior Poison Matte. 


Pour cette nouvelle collection d'automne, Dior à reformulé ses Rouge Dior, a séparé la gamme en deux finis - satiné et mat-soin fondant - et a intégré deux teintes un peu plus niches que luxes - gris et bleu marine. J'avais eu l'occasion de découvrir la collection un peu en avance et j'avais craqué sur la sublime teinte de ce fameux Poison Matte et l'illuminateur - Diorskin Nude Air Luminizer - qui passe dans la collection permanente. Et je me suis pointée en parfumerie aussitôt les beautés sorties. Je ne vous présente aujourd'hui que le RAL et dans un avenir proche ce sera l'illuminateur.



Packaging

-


Le packaging est soigné. Normal. Le tube est noir avec des sous-tons bleus - ou des reflets bleus, des fois je le vois noir, des fois je le vois bleu très foncé, le débat est ouvert - cerclé de matelassé argenté. Les initiales CD argentées sont incrustées sur le dessus du capuchon. Bref, c'est un très bel objet.




Texture / Application / Teinte

-

Le raisin est de toute bôtée - cette couleur quoi #SmileyAvecDesCoeursàLaPlaceDesYeux - et mat. Yep, les amis le Poison Matte fait partie des Rouge Dior au fini mat-soin fondant. En même temps il y a avait un indice de le nom.


Contrairement à ce qu'on pourrait penser pour un RAL mat il glisse très bien sur les lèvres, il est crémeux - mais pas butyreux - et confortable. La teinte n'est pas opaque dès le premier passage, ni très homogène, ni très foncée. C'est son point faible et en même temps j'ai le même problème avec un autre RAL de la même teinte et mat d'une marque de parfumerie. Ce doit être une des caractéristique des RAL violets foncés. Comme le fait de marquer les petites peaux

Pour régler le problème des petites peaux j'exfolie mes lèvres avec ma brosse à dents et bye bye les peaux mortes.


Pour ce qui est de l'homogénéité, de l'intensité, de l'opacité ... je repasse plusieurs fois jusqu'à obtenir l'homogénéité - l'intensité et l'opacité viennent en même temps - qui me plait. Comme la texture est très fine je ne me retrouve pas avec un paquet de RAL sur les lèvres. Au vu de la finesse de la texture ça se sent que c'est un RAL de parfumerie et qu'il ne coûte pas 10€ - je vous rassure j'achète quand même des RAL à 10€, une question de compte en banque.


J'ai aussi testé avec du baume à lèvres en dessous en faisant juste un passage et avec mon doigt j'ai homogénéisé le tout. Ça marche très bien comme ça aussi et c'est parfait pour les jours où j'ai envie d'une couleur moins dark, d'un résultat moins sophistiqué mais quand même d'une jolie teinte violette.

Bref, c'est un RAL qui se travaille et je ne trouve pas ça rédhibitoire parce que la texture se prête à l'application de plusieurs couches et qu'une fois l'homogénéité atteinte je suis pleinement satisfaite du résultat.


Résultat

-

Le résultat parlons-en justement. Ou non, admirons. Je suis absolument fan de cette teinte qui sera absolument parfaite pour cet automne. Ça fait beaucoup d'absolument, mais dans l'absolu j'en suis gaga. 


Le violet est magnifique et prend différents reflets en fonction de la luminosité. Parfois il tire sur le rouge, parfois sur le bleu. Il ne fait pas un teint de déterré albinos, au contraire il flatte plutôt ma carnation. A lui seul il fait tout le maquillage.

Le fini est plus un semi-mat lumineux qu'un mat velouté. C'est vrai que le raisin apparaît mat mais une fois appliqué le côté confortable et crémeux ressort visuellement. M'voyez ce que je veux dire. Je pense que 'est pour ça qu'ils ont appelé le fini mat-soin fondant et non pas mat. 

Il est très agréable à porter et a une super tenue. Il ne file pas dans les ridules, tient parfaitement jusqu'au prochain repas et résiste pas mal pendant les repas justement. Bien sûr les contours ressortent toujours plus foncés que le milieu parce qu'il transfert un peu, mais au centre il reste quand même bien teinté. 


Ce sera mon RAL de la mauvaise saison. C'est-à-dire jusqu'en juillet de l'année prochaine. Ouiii je suis encore traumatisée par l'absence de printemps qu'on a eu et le retour de la pluie qui frappe contre mes carreaux à cette heure-ci. 


Rouge Dior, Dior, 36 teintes, 35,50€ ici