Le Vitalumière Aqua de Chanel c'est le fond de teint de la bonne humeur. Parce que je le sors quand j'ai moins d'imperfection. Et quand j'ai pris un peu de couleurs. C'est le fond de teint de l'été.


L'été les tenues s'allègent et les fonds de teint se font moins couvrants et moins épais. L'été avec la transpiration et la chaleur - je fais abstraction du temps actuel, façon méthode Coué -  je ne supporte plus les textures épaisses des fonds de teint. J'ai envie d'un fini lumineux qui laisse entrevoir le grain de ma peau et d'une sensation de légèreté sur l'épiderme. Bref c'est le moment de dégainer mon Vitalumière Aqua. 



Packaging

-



J'aime beaucoup ce packaging. Pourtant il est est plastique, compact et franchement tout simple. Mais j'aime bien. Il prend peu de place dans la salle de bains, la prise en main est facile, il n'y a pas de risque de casse et surtout il est adapté à l'utilisation. Avant application il faut agiter le flacon. Vraiment bien agiter. Je vous laisse imaginer si c'était du verre à la place du plastique, si le bouchon n'était pas vissable et si vous avez les mains un peu grasses. Avec des "si" on pourrait refaire le monde et dans ce cas précis on referait la salle de bains en même temps.


Ce flacon a quelques désavantages bien sûr. On ne voit pas la quantité de fond de teint restante, je pense que ce sera compliqué de le finir entièrement et la petite boule qui permet le mélange reste parfois bloquée au niveau de l'embout doseur. Sur ce dernier point j'agite de nouveau pour faire redescendre cette petite bille. Après, il faut savoir faire des concessions. 


Texture / Application / Teinte

-

Comme je le disais il faut secouer le flacon avant utilisation. Je le secoue pendant 30 secondes environ. Le Perfection Lumière Velvet - le FDT Chanel avec le même flacon que le Vitalumière Aqua mais en noir - doit être agité jusqu'à ce qu'on entende plus la petite bille se balader. Là, pour le Vitalumière Aqua, rien n'indique que tout est bien mélangé, c'est une question de feeling. 30 secondes en moyenne ça suffit.


La texture est très fluide. Enfin liquide. Déjà tu sais que tu ne va pas t'appliquer du plâtre sur la tronche. A l'application la texture est fraîche, hyper agréable, j'ai plus l'impression de m'appliquer un sérum hydratant qu'un FDT. L'odeur aussi est fraîche, pas sucrée. Vous l'aurez compris niveau sensorialité, c'est le top. 


J'applique le Vitaluimière Aqua au pinceau. Il glisse bien sur la peau, se fond bien, ne fait pas de trace, s’homogénéise très rapidement. La couvrance peut être modulée sur les zones critiques sans donner un effet de paquet de matière.


J'ai la teinte 30 Beige qui est ni trop jaune ni trop rosée. Elle convient parfaitement à ma carnation en été. Et surtout elle ne s'oxyde pas au cour de la journée même avec la chaleur. 


Résultat

-

Le fini est lumineux sans faire gras ni "je reviens d'un marathon sous un soleil de plomb sans passer par la case douche". Glowy mais pas huileux. Il est confortable sans être poisseux ou collant au toucher. La couvrance est légère à modérée, il ne conviendra pas du tout aux peaux acnéiques et très grasses qui recherchent de la couvrance et de la matité. Il ne conviendra pas non plus aux peaux vraiment sèches. En parlant de peaux sèches il ne marque pas les zones de sécheresse ni les ridules. Même s'il est lumineux et confortable il ne migre pas dans la journée, il ne brille pas non plus - je poudre la zone T par précautions mais même sans ça il se tient bien

Vous l'aurez compris, pour moi c'est un basique de l'été, ma valeur sûre pour unifier mon teint sans avoir faire surchargé.


Pour moi c'est un FDT qui conviendra autant aux très jeunes femmes (couvrance naturelle qui ne vieillit pas) qu'au femmes plus matures (ne marque pas les ridules et zones de sécheresse), aux débutantes (facilité d'application) qu'aux maquilleuses plus expérimentées (bon produit, joli fini ). 


Vitalumière Aqua, Chanel, 30ml, environ 45€


Nouveau Monday Shadow Challenge et pas des moindres. La teinte de la semaine est le fuchsia. Le challenge pour moi était d'obtenir un résultat intense plus qu'un maquillage portable au quotidien.

Pour obtenir un fuchsia aussi pigmenté j'ai utilisé mon blush crème Chanel en Fantastic que j'ai déposé avec un pinceau à rouge à lèvres. C'est bien dommage que ces blush n'existent plus parce qu'ils sont tellement pigmentés et les teintes tellement belles. [J'avais déjà utilisé le Présage dans le MSC sur le corail]


L'intensité du blush est renforcée par la base Backstage Eye Prime de Dior que j'ai appliquée sur la paupière mobile et l'arcade. Elle empêche aussi le blush - un corps gras - de trop bouger et de migrer dans le creux de paupière.


Dans le coin interne j'ai superposé mon crayon highlighter de Chella et mon fard blanc de la palette Claire's. La même chose pour la muqueuse interne et sur la paupière inférieure. J'ai appliqué ce même fard blanc en dessous du sourcil mais sans le crayon Chella.


Pour le liner j'ai utilisé le Liner Grandiôse de Lancôme que je vous ai présenté la semaine dernière [ici]. Pour finir j'ai appliqué mon mascara Dimensions de Chanel seulement sur les cils du haut - ceux du bas restent blancs.

Le rouge à lèvres est le Dior Addict en 983.

Ce maquillage n'a rien de très technique mais la pigmentation des produits fait toute la différence !

J'espère que ce MSC fuchsia vous aura plu ! 


Retrouvez les participations des copines ici :




A très vite !!!!




Vous me connaissez, moi et mon teint lavabo. Enfin, oui mais non. Le matin avant de partir travailler je me poste devant ma fenêtre grande ouverte pour écrire mes articles et du coup mon teint / buste tire plus vers le lavabo beigeasse style années 80. Bonheur et joie j'ai pris une teinte de fond de teint. Le problème c'est qu'une fois en robe j'ai les jambes plus claires que ma tête / mon buste / mes bras. Poinpoinpoinpoinpoiiiiiiiiiin. #jesuisunmarbré #jesuisbicolore Donc je triche. On connait tou(te)s la DHA, la molécule qui pue mais qui donne une impression de peau hâlée. Oui. Mais non je ne vais pas vous parler d'un autobronzant mais bien d'une BB cream pour le corps. Plus exactement la BB milk Lait corporel de Biotherm


En rédigeant cet article une réflexion m'a traversée l'esprit : est-ce que rester naturelle est dur à assumer ? Vous avez 3h. On s'épile, on se maquille, maintenant on triche avec le bronzage. Voilà, je pose ça là, il y a une foultitude de choses à dire sur le sujet. Thèse, antithèse, synthèse. C'est ce à quoi j'ai pensé en me regardant mettre un lait corporel teinté sur les jambes. 

Toujours est-il que cette réflexion ne m'empêche pas de continuer à aimer et utiliser ce lait, parce que visuellement cette différence de teinte entre le haut et le bas ça me perturbe. #psychorigide


Packaging

-


Un tube blanc de 150 ml au visuel très minimaliste. Le tube se tâche très rapidement quand on le prend les mains couvertes de produits, mais peu importe, un petit coup de savon et tout a disparu. Le bouchon est de bonne qualité - il s'ouvre et se referme bien en faisant un petit bruit qui prouve qu'il ne va pas s'ouvrir inopinément dans votre sac - le produit est facile à doser



Texture

-

A la sortie du tube le lait est blanc et la texture est légèrement plus crémeuse qu'un lait classique pour le corps. L'odeur me fait penser aux médicaments à l'orange. C'est à la fois sucré et - heu - orangé - on dit bien citronné donc orangé ça doit passer. J'aime bien ce parfum pas écœurant même si un peu chimique. Il ne reste vraiment pas longtemps - point positif - et il sent bon l'été.


Quand on commence à faire pénétrer le lait les pigments micro-encapsulés se libèrent et la première fois j'ai paniqué. "Man dieu, c'est orange" [Comme le parfum, ce BB milk n'est que cohérence]. Et heureusement le orange s'estompe. Okay, tout le monde reprend son souffle. 


Application

-

Il faut un petit peu de temps pour bien faire pénétrer la crème, uniformiser le hâle, faire toute la jambe du petit doigt de pieds jusqu'au fessier. La crème chasse pas mal lors de la première application - je superpose deux couches - donc il faut vraiment faire très attention et travailler la matière. On dirait que je parle d'un fond de teint et je répondrai que c'est tout comme, il faut faire attention aux démarcations. Lors de la seconde application j'ai moins cette impression de matière à étirer, le lait s'uniformise plus rapidement.


Je vous déconseille d'appliquer le lait en étant habillée, même avec un haut. Normal ça tâche. Il faut attendre quelques minutes avant de procéder à l'habillement tout en douceur. Surtout pour un vêtement blanc. Ce conseille ne s'applique sûrement pas à vous - parce que vous êtes des princesses of course - mais comme moi mon surnom c'est Marie-Tâche je dois prendre plus de précautions que la moyenne nationale. 

Cette BB milk a quand même de gros points forts  : voir où on met de la couleur, voir la couleur aussitôt, ne pas puer le poulet rôti - oui parce qu'avec la DHA c'est la réaction de Maillard entre le sucre (DHA) et les protéines de l'épiderme qui donne ce fini coloré, la même réaction a lieu entre une viande et les sucres lors de la cuisson - et moduler la teinte.  


Résultat

-

Forcément le fini est plus hâlé qu'au début. Logique. Bonne nouvelle le hâle est léger, naturel pas du tout orange. Je suis sûre que personne n'a remarqué que j'avais mis un truc sur mes jambes. D'ailleurs quand les gens voient mes jambes, même avec la BB milk, ils doivent se dire que je ne pars pas souvent en vacances. Donc pour celles qui veulent un résultat très foncé, qui dure même après trois douches, passez directement à la case autobronzant.

Il embellit vraiment la peau en floutant les irrégularités. Rien à voir avec la couvrance d'un FDT, mais c'est toujours agréable d'avoir un grain de peau plus plus lisse et unifié. Même pour les jambes.


Le hâle tient toute la journée sans faire de grosses traces. Quand je croise les jambes - et transpire un peu en même temps, Don't juge me, c'est la canicule - pendant très longtemps il y a des petits points plus foncés qui apparaissent sur mes cuisses au niveau de mes poils épilés. C'est visible quand on se rapproche vraiment, il n'y a point d'effet léopard visible à 50 mètres. Par contre je vous déconseille la baignade, de sortir les gambettes à l'air un jour de pluie ou même de faire couler de l'eau sur vos jambes. Là, là c'est la catastrophe. Parole de fille qui ne sait pas boire un verre d'eau. Je vous l'avais dit, Marie-Tâche. Il faut bien qu'il y ait un point faible.

Pour le moment je préfère ce genre de produit à un autobronzant avec la DHA parce qu'il y a moins de risque de loupé. Voire aucun. [On se comprend. Qui n'a jamais eu un espace de blanc parmi tout ce faux bronzage ou un espace carotte au milieu de ce qui devait rester blanc. TMTC] Il s'élimine très bien sous la douche. Deux passages de gel douche sur les jambes sont nécessaires pour être sûr que tout est parti

La BB milk de Biotherm va m'accompagner tout l'été - elle est déjà bien entamée d'ailleurs - parce que finalement il vaut mieux un peu tricher que trop s'exposer au soleil !


BB Milk Lait Corporel, Biotherm, 150 ml, actuellement à -25% (22,43€ au lieu de 29,90€) ici



Mon premier produit Lancôme est un liner et il est grave chouette. Enfin il est Grandiôsement chouette. Même qu'il est amovible. La technologie féminine est sans limite. Tu peux pas test.


Je sais, il n'y a plus de suspens. [Mais moi je suis blogueuse, pas auteure de thriller, hein.] J'adore ce liner et pourtant j'ai été mauvaise. Mauuuuuuvaiiiiiiise. Au lancement du produit, toute seule dans ma tête - oui, bonne nouvelle je suis seule dans ma tête - je me suis dit "Okay, les gars ont juste créé un manche amovible. C'est sympa, techniquement parlant ils ont dû cogiter pendant un moment, mais clairement en quoi ça va améliorer mon application de liner le matin ?" Mauvaise la fille. 

La réaction typique de la fille qui voit sortir des produits au design / à l'ergonomie apparemment révolutionnaire mais qui en fait n'apporte rien de plus au produit voire le dessert. Je suis sûre qu'on a toute un exemple du genre en tête. 


Packaging

-


L'objet du contentieux. [Je rigole.] Il y a un réel effort tant au niveau du design que de l'ergonomie. Moi qui d'habitude ne suis pas sensible aux packagings de Lancôme, j'aime beaucoup ce dégradé de noir vers le transparent et qui laisse apparaître la rose sur le manche. C'est moderne et pour le coup très photogénique


Le manche s'articule autour d'une boule argentée au niveau de la vis de serrage. L'articulation ne se fait que dans un axe : le manche ne peut être incurvé que de deux côtés - il ne peut pas faire une rotation tout autour de la boule. Une fois incurvé, il y a un cran d'arrêt pour que le manche ne bouge plus lors du tracé. Le manche étant entre le cylindrique et le pyramidale - pyramide aux bords très arrondis ou cylindre avec des arrêtes #géométriespatiale - la prise en main est très bonne.


La mine est fine et légèrement souple à l'extrémité. Elle est douce et ne part pas en cacahuète sur la pointe après plusieurs utilisations. 




Application

-

A l'application du liner - enfin sur moi, je ne sais pas comment ça se passe pour vous - je dois faire des compromis.


  • Avec un feutre, c'est pratique, il y a moins de risque de débordement qu'avec les autres formats mais sur des fards poudres c'est galère et le fini est souvent moins intense
  • Avec un liner en pot et un pinceau - lire mon article ici - le fini est intense, sans problème dessus des fards poudres mais le gel sèche rapidement sur le pinceau et il faut faire attention aux pâtés.

  • Avec les liners liquides, comme le Grandiôse, je mets trop souvent plein de produits sur mes cils qui se collent, l'application du mascara est donc un peu ardue. En plus comme j'utilise la tranche de la mine et non la pointe j'ai toujours un peu de mal à faire mon œil gauche correctement moi qui suis droitière. Je tors mon poignet dans tous les sens. 

Avec le manche flexible, je ne sais pas trop comment l'expliquer d'ailleurs, c'est bien plus facile de faire glisser la tranche de la mine en raz de cils sans trop en mettre sur les pointes de ces derniers sans tordre son poignet dans tous les sens. Une question d'angle. Compliqué à expliquer. Pour résumer c'est ce qu'on appelle l'ergonomie.

Le fait de mettre plein de liner sur mes cils et de ne pas réussir à obtenir un tracé régulier m'avait éloigné des liners liquides. Surtout les matins assez speed. Donc le Grandiôse marque le retour du liner liquide dans ma routine.



Résultat maquillage

-

Le fini est bien intense et mat. La tenue est excellente. Le résultat maquillage n'est pas à se rouler par terre ou à casse l'internet mais le manche amovible permet de réaliser un tracé net et vraiment en raz de cils. Et moi ça me suffit amplement.



Liner Grandiôse de Lancôme, 3 teintes, 34,50€ - ici -



Pour ce nouveau Monday Shadow Challenge la teinte à l'honneur est le bleu ciel.Comme la semaine dernière je me suis tourne vers un maquillage graphique et bicolore.  


Comme pour le corail de lundi dernier j'ai associé le bleu ciel avec une couleur contrastante - le doré - et j'ai créé deux blocs de couleurs. Après le résultat est quand même différent. Enfin, j'espère. Cette histoire de blocs bicolores c'était la meilleure solution la plus rapide pour mettre en valeur le bleu ciel. Sur ma peau couleur lavabo, le bleu ciel noyé dans un dégradé avec d'autres teintes - foncées ou pire pastelles - ne ressort absolument pas


En plus je ne me maquille jamais avec du bleu. Ça m'est arrivé une fois lors de mon article sur le bronzer Douce Saison de Givenchy - ici - et c'était avec les fards Cien. Le choix de mon bleu ciel fut rapide, j'ai réutilisé le même trio de bleus - 19 Blue Magic. Le bleu c'est joli, mais sur les autres. Comme je mets toujours du rouge à lèvres, je trouve que ça donne vite un effet clownesque sur moi. Un RAL rouge ou orange ou rose + bleu + blush + la couleur de mes vêtements = alerte, alerte, Marie, va te démaquiller.


Bon là c'est pour le MSC, je vais forcément me démaquiller après, alors je me suis fais plèz. Du bleu sur la paupière mobile et un triangle doré sur l'arcade. J'ai choisi le doré parce qu'il me fallait un résultat intense dès le premier passage et que j'avais ce Crayon Jumbo 12hH Waterproof doré - 08 Gold - Sephora en ma possession. J'ai hésité avec mon Stylo Eyeshadow de Chanel en laurier rose mais le contraste était moins fort et beau. Je ressortirai mon joli laurier rose la semaine prochaine avec le thème du fuchsia.

Le problème qui s'est rapidement posé c'est que le jumbo doré en séchant à tendance à se craqueler avec le clignement des yeux. De loin, ça passe et puis le fini métallisé est tellement joli, que bon allez, je lui pardonne. 


J'ai fini ce maquillage avec le mascara Volume Noir intense de Chanel et avec le rouge à lèvres Gossamer Emotion de Kiko en 116. 


Retrouvez les participations des copines ici :


Les belles bouteilles de parfum c'est sympa mais au moment de partir en vacances ou juste dans le sac à mains c'est un peu moins pratique. Et c'est là que Reload arrive à point nommé. Un spray au format mini à recharger avec des miniatures disponibles en magasin ou avec son propre parfum.



Packaging

Le spray Reload se présente sous forme cylindrique et compacte. Le mien est blanc mais il existe plusieurs coques - au choix noire ou blanche à l'achat ou colorée ou avec motif en coque uniquement - à changer au gré de ses envies. Tu peux l'assortir avec tes fringues, ton sac, tes shoes. On est jamais trop bien assortie.




Charger - Décharger - Recharger

Pour insérer une "cartouche" de parfum il faut dévisser la partie basse métallisée. Ensuite il y a plusieurs possibilités :

- soit on choisit l'une des recharges remplies de parfum disponible en magasin



- soit on remplit la recharge vide fournie avec le spray et disponible séparément - avec son propre parfum simplement en ôtant le petit embout du spray sur la bouteille.



L'avantage par rapport aux vaporisateurs de sac classique c'est que les cartouches sont amovibles et donc on a besoin que d'un seul vapo pour plusieurs parfums.Si vous aussi vous avez 36000 parfums vous pouvez donc vous trimbaler avec 36000 recharges et un seul vapo.

Le principe est hyper sympa et bien pratique. Je suis le genre de personne qui cumule les échantillons pour toujours avoir du parfum sur moi en voyage ou en soirée. Le problème des échantillons c'est qu'il faut forcément appliquer le parfum sur la peau directement à la sortie de la flaconnette, quand il n'y a pas d'étiquettes on ne sait pas quel est le parfum à l'intérieur, le petit bouchon en plastique - par expérience - finit par s'abîmer etc, etc. Le spray, surtout en été où il faut éviter le parfum à même la peau et préféré la vaporisation sur les vêtements, c'est plus pratique et j'ai même l'impression qu'on sent mieux le parfum. Sur ce dernier point c'est possible que ce ne soit qu'une impression, ce doit être psychologique.

C'est aussi un bon moyen pour découvrir de nouveaux parfums à moindre coup. Les recharges remplies de 5 ml sont à 5€. Pour l'instant - sur le site - il n'existe que quatre déclinaisons pour homme et trois pour femme mais je pense que la collection s'agrandira au fur et à mesure. Et pour moi, heureuse propriétaire d'une vingtaine de parfum - vous n'avez pas l'odorama qui va avec le blog, mais croyez moi je sens bon - c'est l'occasion d'en posséder encore plus mais en petite taille. C'est une moitié de craquage. Donc une moitié de culpabilité.



Reload [ici] est disponible en exclu chez Nocibé donc les petites recharges de parfum - remplies ou à remplir - d'une contenance de 5ml [ici] sont également dispo en exclu dans l'enseigne. Il existe également les fioles vides à remplir [ici] ainsi qu'une cartouche de nettoyage [ici]


Me voilà d'attaque une nouvelle fois pour participer au Monday Shadow Challenge. Le pari n'était pas gagné avec le corail comme teinte de la semaine. Mais je n'abandonne pas comme ça moi !


Je n'avais aucun fard corail, juste un saumoné dans ma palette Variation Couture d'YSL. Un saumoné n'est pas un corail mais j'ai pensé qu'en le mélangeant avec un fard plus orange ça allait le faire. Je pensais également faire des taches de teintes pastelles pour obtenir un maquillage très estival. Et là poinpoinpoinpoin, rien que devant mon miroir on ne voyait rien, alors sur photo .... Hum. D'où l'idée de faire ressortir le corail par contraste avec un bloc noir. Et pour résoudre mon problème de fard, je me suis tournée vers un blush crème corail.


Je suis assez contente du résultat, même si le corail n'est pas la teinte majoritaire, je trouve qu'il ressort beaucoup par effet de contraste. Je suis également ravie de mon bloc noir graphique : les contours sont nets et le fini est opaque et intense. #autocongratulations

Le noir graphique

Pour obtenir un fini aussi opaque j'ai utilisé ma base Backstage Eye Prime de Dior - qui accroche les fards du feu de Dieu - puis j'ai tracé le contour de mon bloc et commencé à le remplir avec mon khôl Jelly Pong Pong qui est assez gras et assez gros pour "colorier" ma paupière. J'ai foncé et unifié le bloc noir avec le fard noir de ma palette Au Naturel de Sleek puis j'ai apporté un peu de paillettes avec mon Illusion d'Ombre - Mirifique - de Chanel. 



Le Corail

Pour le corail j'ai inauguré mon nouveau pinceau crayon - de Marionnaud - et ai utilisé mon blush crème Chanel en Présage que j'ai appliqué en raz de cils inférieurs. Pour mes cils j'ai appliqué le Volume de Chanel. Pour finir ce MSC j'ai appliqué mon Sephora Rouge en Jealous


Comme d'habitude je vous laisse le tutoriel étape par étape.

Le Tutoriel


J'espère que ce nouveau MSC vous aura plu ! A très vite !


Retrouvez les participations des copines ici :